Capeside Revisited : Si Boston m'était conté

Forum Dawson's Creek centré sur Boston donc ouvert à tous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josephine Potter
|DAWSON'S CREEK| L'Admin est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 807
Age : 27
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Etudiante à Worthington/Serveuse au Hell's Kitchen
Lieu de Résidence : Chambre Universitaire de Worthington
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Jeu 8 Mai - 12:52

La nostalgie, cet état de tristesse causé par l'éloignement de la ville natale, ce regret mélancolique d'une chose, d'un état, d'une existence que l'on a eu ou connu, ce désir d'un retour en arrière. Ah que Joey la connaissait ! Non pas qu'elle était mal à Boston, loin de là, elle avait tout pour être heureuse : ses amis à ses cotés, une superbe camarade de chambre, des notes brillantes au sein de Worthington. Pourtant, ce sentiment de nostalgie avait été en cette journée omni présent. La belle brune aurait tout donné pour se retrouver une année en arrière. Sûrement à bord du True Love en compagnie de son amoureux qui n'était plus. A bord d'un bateau, les choses étaient extrêmement simples. On n'avait pas à s'inquiéter de son futur résultat après devoir rendu, à subir la argne dégagée par un professeur mal dans sa peau, à penser à comment les choses auraient été si tout avait été différent.

C'était dans cet état d'esprit qu'avait été miss Potter le long de cette journée lui ayant semblé interminable. Et comme True Love rimait avec Pacey, celui ci avait aussi hanté ses pensées. Celle qui lui venait à l'esprit était souvent qu'elle aurait aimé que les choses se terminent différemment entre eux deux, celui là ayant été sans aucun doute son grand amour. Et comme à chaque fois que mademoiselle Potter était hantée par ses fantomes du passé, ou tourmentée par le présent insatisfaisant, elle alla jusqu'au bout pour se débarasser de ses poids. La solution qu'elle avait choisit était d'aller voir le clown de service. C'est un sourire aux lèvres qu'elle s'était élancé pour prendre son manteau et qu'elle avait quitté la chambre universitaire sans rien dire à Audrey. Ce sans quoi elle aurait eu le droit à ses ricanements ou à son coté entremetteuse. C'est déterminée qu'elle se trouvait à présent au port, toujours avec ce sourire de femme enfant et ces yeux brillants de nostalgie et mélancolie. Face au bateau du beau marin, elle ne pu s'empêcher de glisser ses cheveux derrière ses oreilles, pour essayer de ne pas se faire manger toute cru par l'émotion qui plânait sûrement. Elle ajouta en douceur...

Bonsoir ! C'est une belle nuit !

Dit-elle avant de montrer avec un signe de tête les étoiles qui planaient au dessus d'eux...

_________________
    JOSEPHINE POTTER, dite JOEY
    LE PETIT GENIE DE WORTHINGTON
    Stop to flee ! True Love or Soul Mates ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capeside-revisited.superforum.fr
Pacey Witter
|DAWSON'S CREEK| Le Modo est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 313
Age : 26
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Cuisinier au Civilisation
Lieu de Résidence : Boston, sur un yatch qui n'est pas le mien
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Jeu 8 Mai - 14:25

    Les jours se suivaient et se ressemblaient tous pour le jeune homme assoiffé du liberté qu'était Pacey Witter. Lui qui pendant toutes ces longues années de vie passées coincé à Capeside, petite ville plus-perdu-tu-meurs, il avait finalement abandonné le large et la liberté que lui procurait le fait de naviguer sans savoir où il serait le lendemain, pour se retrouver de nouveau rattacher à une ville, Boston. Pourquoi avait-il accepté ce boulot au Civilisation, alors qu'il aurait pût tout aussi bien reprendre la mer et retrouvé ce goût de liberté qui lui était si cher ? A vrai dire il n'en savait rien, mais une chose était certaine, ce n'était pas pour faire plaisir à son frère Doug qu'il avait accepté ce poste de cuisiner, bien que ce soit lui qui lui en ait parlé ; et puis de toute manière, le jour où le grand Dougie Witter serait fier de son frangin Pacey n'était pas encore arrivé, le jeune homme n'avait plus aucun doute là dessus. Qu'est-ce qui clochait alors ? Il aimait bien Boston pourtant, c'était une chouette ville et de plus il avait eut la chance d'y retrouver tous ses amis de lycée, ce qui n'était pas donné à tout le monde étant donné la taille du pays ...
    Le jeune homme était en tout cas installé sur le pont de son bateau, assis sur le pont et le dos appuyé contre la caisse contenant les gilets de sauvetages, les yeux dans le vague. Il n'avait pas entendu Joey marcher sur le ponton et sursauta donc légèrement lorsque la jeune femme s'adressa à lui après être arrivée à sa hauteur. Tournant la tête vers elle, il sourit en la voyant et se lève avant de répondre


    « Joséphine Potter ne révisant pas un soir de semaine ... les miracles existent vraiment alors ? =P »

    Elle avait raison, la nuit était belle, c'était une de ces nuits où aucun nuage ne venait gêner les amateurs d'étoiles, et bien que Pacey n'est jamais été un grand rêveur, en particulier comparé à Dawson, il n'avait pût résisté à l'envie de contempler quelques instants le ciel chargé d'étoiles plus ou moins luisantes, donnant au ciel de Boston comme un air d'irréel. Mais un ciel insipide de Boston n'était en rien comparable au visage de Joey, qui valait pour Pacey bien plus que n'importe laquelle des étoiles qui peuplaient le ciel. Il pensait souvent à elle ces derniers temps, bien qu'il n'essaye de se le cacher à lui-même, se voilant la face, une fois de plus ...

    « Audrey n'est pas avec toi ? »

    Bravo Pacey ça c'est de la conversation -_-" Il était vraiment pas croyable des fois, il pensait à Joey et pourtant la seule chose qu'il trouvait à faire lorsqu'elle était là c'était de lui parler d'Audrey ... à moins qu'il ne pense également à Audrey, mais là encore il préférait se dire qu'il valait mieux penser à ... tout sauf aux femmes en fait x'D

_________________

Fairytales are just Lies to forget that we live in a mad world ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oht-next-generation.heavenforum.com
Josephine Potter
|DAWSON'S CREEK| L'Admin est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 807
Age : 27
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Etudiante à Worthington/Serveuse au Hell's Kitchen
Lieu de Résidence : Chambre Universitaire de Worthington
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Jeu 8 Mai - 22:15

I need to know who I am...

Joey face aux paroles de Pacey fut plus ou moins vexée. La partie de ping pong verbal Pacey contre Joey semblait démarrer. Ce jeu résidait entre eux deux. En fait, si on prenait le soin d'analyser leur relation, on pouvait constater qu'elle était basée là dessus. Vacherie après vacherie, puis embrassades après embrassades. Mais cela n'avait rien de mal, après tout, pour qu'un couple fonctionne, il fallait un peu de piment. Sinon très vite, il basculait vers une routine sans pareille, et finisser par s'effondrer. C'est ce qui faisait la différence entre la relation Pacey/Joey et la relation Dawson et Joey. Miss Potter ne se laissa pas faire et répliqua à vive allure...

Miracle ?! Mais je ne suis pas tout le temps dans les études ! Ca c'était avant. Les gens peuvent changer monsieur le capitaine !

Dit-elle un sourire aux lèvres. Pacey n'avait pas eu la bonne réplique, l'étudiante étant ces derniers temps dans l'incertitude la plus totale. Son manque de confiance en soi était peut-être du à l'impression qu'elle avait, celle que tout Boston s'acharnait contre elle, soit lui faisant remarquer son amertume, soit lui faisant remarquer son coté d'intello surdéveloppé. Oh ils n'avaient pas réellement tort, d'où cette extrême vexation et ce fait de se voiler la face. C'était également une habitude chez miss Potter, décidément, elle et Pacey étaient faits l'un pour l'autre. En effet, Joey se cachait bien souvent derrière un côté sombre, dur et sinistre, ou bien au choix se cachait tout court dans sa chambre universitaire derrière un bon livre de Mead. Comme ça, en attendant, elle n'était pas confrontée à la vie en générale, ne faisait pas de nouvelles rencontres, ne prenait pas le risque de s'attacher à quelqu'un pour ensuite que ça devienne sérieux. Joey Potter était compétente lorsqu'il s'agissait de prendre la fuite. Comportement des plus immature, mais que pouvait-on faire...lorsqu'on était habitué à ce genre d'attitude, on ne pouvait guère changer.

Se sentant plus ou moins atteinte, elle éprouva un certain besoin d'exprimer sa argne à son punching ball préféré ! Ou de se confier...

C'est comme ça que vous me voyez tous ? Une intello pleine d'amertume ?! C'est l'image que vous avez de moi ? Ca m'attriste !

Pacey ayant l'art de changer de conversation, elle ne remarqua pas d'un poil l'attirance du jeune homme pour sa camarade de chambre, peut-être trop préoccupée par ses petits tracas du quotidien, ou bien étant toujours en train de prendre la fuite, chassant son amour pour le jeune homme, l'oubliant totalement, une habitude décidément.
Elle retrouva d'ailleurs son petit sourire en coin, la relation entre elle et Pacey basée sur un ping pong verbal mais aussi parfois des plus sympathique.

Audrey ? Oh non elle est sans doute avec Pierre Paul ou Jack ! Ou carrément avec un des vigil du campus pourquoi pas.

Dit-elle en ricanant légèrement. Il y aurait eu quelques mois, elle aurait été choquée par l'attitude de sa colocataire. Sauf qu'elle avait ensuite appris à la connaître, à découvrir la jeune fille attachante et sensible qu'elle cachait au fond d'elle. Maintenant, sa pensée était la suivante : "Du Audrey tout craché" mais sans sous entendus mesquins, avec une amitié plutôt profonde et sincère, Audrey étant des plus naturelle et des plus drôle.

Joey était partie pour blablater pendant des minutes, voir des heures. Un sourire taquin aux lèvres, elle regarda Pacey, ne pouvant pas s'empêcher d'évoquer son coté "beau mâle plein de ressource" qui était en train de prendre forme. Elle lui ajouta...

Alors comme ça le nouveau boureau des coeurs de Boston n'est pas de service ce soir ?

_________________
    JOSEPHINE POTTER, dite JOEY
    LE PETIT GENIE DE WORTHINGTON
    Stop to flee ! True Love or Soul Mates ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capeside-revisited.superforum.fr
Pacey Witter
|DAWSON'S CREEK| Le Modo est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 313
Age : 26
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Cuisinier au Civilisation
Lieu de Résidence : Boston, sur un yatch qui n'est pas le mien
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Jeu 15 Mai - 20:35

    Pacey ne put réprimer un sourire en voyant le regard mi figue mi raisin que lui lançait Joey lorsqu'il osait la comparer à un rat de bibliothèque ; Car même si la jeune femme était du genre sérieuse et avait tendance à paniquer à l'idée de ne pas réussir un examen, Pacey savait bien qu'elle ne passait pas non plus sa vie dans les livres et qu'elle avait d'autres choses à côté. Cependant, chercher la petite bête pour embêter miss Joséphine Potter était une des spécialités du jeune homme et il y avait fort à parier que cela resterait encore longtemps comme ça entre ces deux jeunes gens, la preuve, même lorsqu'ils avaient été ensemble ils ne pouvait s'empêcher de se chercher mutuellement, juste pour le plaisir de voir l'autre répliquer de plus belle.
    En a peine quelques pas il avait rejoint Joey sur le ponton et se tenait devant elle, une main posée contre l'échelon menant au bateau sur lequel il séjournait depuis son arrivée à Boston. Bien qu'il ne fut pas le sien, Pacey se sentait sur ce bateau presque comme chez lui, à la différence prêt bien sûr qu'il était obligé de garder l'endroit un minimum en ordre, ce qu'il n'aurait sans doute pas eut le courage de faire s'il s'était agi de son bateau.
    Montrant un air faussement détaché, du moins le croyait-il, quant à la réponse de Joey vis à vis de sa colocataire unique et préférée, le jeune homme lève légèrement les yeux au ciel avant de répondre à son tour


    « Pourquoi aller voir le vigile quand elle pourrait avoir le plaisir de passer la soirée avec un homme comme moi Rolling Eyes Razz Enfin passons xD »

    Cette fausse vantardise dont usait parfois Pacey était bien souvent destinée à faire changer le ton de la conversation à la plaisanterie, et justement dans le cas présent il n'avait aucune envie d'aborder sérieusement la question de ce que Audrey pouvait bien faire de ses soirées. De plus, il avait pour ce soir la chance de passer un peu de temps avec Joey, ce qui en fin de compte arrivait de moins en moins souvent ces derniers temps, et Pacey ne passerait donc pas cette soirée à discuter d'Audrey.

    « Bourreau des cœurs ? Moi ? Et le mien de cœur on y a pensé ? ^^ »

    A bien y réfléchir Pacey ne devait jusqu'à présent s'en prendre qu'à lui-même si son cœur avait été brisé, puisqu'une seule fille pour le moment n'avait réussi cet exploit, et cette fille se trouvait en ce moment même en face de lui. Pourtant Pacey ne pouvait en rien blâmer cette demoiselle, puisqu'en réalité il s'était brisé le cœur tout seul en quittant Joey voilà quelques temps déjà, tout ça pour une histoire de fierté qu'il n'arrivait pas à oublier, sa fierté à lui en l'occurrence ...
    Esquissant de nouveau un sourire, il tend une main à la jeune femme, avant d'ajouter d'une voix amusée


    « Vous montez à bord matelot ? »

_________________

Fairytales are just Lies to forget that we live in a mad world ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oht-next-generation.heavenforum.com
Josephine Potter
|DAWSON'S CREEK| L'Admin est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 807
Age : 27
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Etudiante à Worthington/Serveuse au Hell's Kitchen
Lieu de Résidence : Chambre Universitaire de Worthington
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Sam 17 Mai - 13:18

Et Joey avait une nouvelle fois affaire aux répliques de Pacey basées sur la plaisanterie. Un ton humoristique qui faisait tout le charme de ce clown, qui, au bout de quelques secondes, vous faisait oublier l'amertume de cette journée. C'était le cas pour miss Potter qui avait déjà le sourire aux lèvres et qui avait chassé ses pensées basées sur l'agression verbale d'Hetson ou encore de ce barman assez étrange et parfois sinistre, animé par des questions existentielles. Josephine s'était donc laisser bercer par la voix douce du brun parfait pour chasser tous ses problèmes. Brun parfait ? Et oui, la jeune femme brune dans sa tête l'avait réellement idéalisé, le voyant plus haut qu'il ne s'y voyait lui même. Tel un marin, ou encore quelqu'un de si beau intérieurement que sa situation professionnelle pas toujours glorieuse ne jouait pas contre lui, loin de là. Elle savait de quoi il était capable, avait en fait toujours cru en lui, bien que leur univers différent les avait forcé à se séparer, en plus du fait que le brun parfait ne se sente pas parfait, au contraire.
C'est lorsque le petit génie vit l'homme lever la tête vers le ciel qu'un frisson parcouru son corps tout entier, entraînant un retour vers le passé...

Il y a environ un an et demi...

Le jeune couple se trouvait au large de Capeside, à bord du True Love, vivant le True Love. Ils étaient allongés sur le devant du bateau, ensemble, en train d'admirer les étoiles qu'ils n'avaient jamais trouvé aussi belles. Sans doute à cause de leur relation qui ne pouvait que les rendre heureux et accentuer l'effet de la vision de belles choses, mais aussi parce qu'en mer, tout était différent. Et les jeunes gens avaient la chance de connaître ça au moins une fois dans leur vie. Bien qu'elle ne faisait pas part à Pacey de son ressenti, certainement trop jeune et trop gênée pour cela, la brunette était en train de fermer les yeux, imaginant un ciel encore plus étoilé que celui ci et un naufrage dans la mer des Caraïbes. Elle et son amoureux sur une plage déserte, à regarder ces magnifiques étoiles, vivant d'amour et d'eau fraiche. Ce que ce brun parfait n'avait jamais vu, perçu, c'est que miss Potter aurait tout abandonné dans le but d'exaucer ce rêve qui était encore plus fort que celui de passer une bonne partie de sa vie dans l'université prestigieuse qui était Worthington.

Le son de la voix de Pacey la fit revenir à la réalité. C'est avec sa voix enfantine et éternellement douce qu'elle lui demanda, amoureusement.

Et si on faisait ce qu'on fait habituellement ?

Le marin ne perdit pas une seconde de plus et revint avec un livre. Il se joigna à sa belle et commença à murmurer une nouvelle histoire. Ironique quand on sait qu'avant quinze ans, il ne savait pas lire. Et pourtant, aujourd'hui, c'était devenu une espèce de passion. L'amour vous transformait, et Joey et Pacey, sous les étoiles, à Bord du True Love, étaient en train de vivre les plus beaux instants de leur vie. C'est en étant bercé par la voix de son amoureux que miss Potter s'endormit...

FIN DU FLASHBACK

Mais les choses avaient évolué depuis, et tout ça était à ranger dans l'armoire des beaux souvenirs. Pacey maintenant face à elle, Joey ria de manière enfantine à ses répliques. Elle fut cependant plus troublée face à la deuxième, Pacey qui face à ses aventures d'un soir n'avait peut-être pas ce qu'il recherchait réellement...

Et que fais-tu des filles comme moi et Andie qui ont justement passer une bonne partie de leur temps à Capeside à protéger ce petit coeur ?

Ecoutez bien les phrases parfois enygmatiques de Joey Potter qui bien souvent en cachait d'autres...c'est avec celle ci qu'elle tentait de faire comprendre au beau jeune homme que les relations d'un soir n'étaient pas idéales, ou bien qu'elle était toujours là pour lui ? Peut-être bien. Bien qu'elle semblait maintenant être passée à autre chose, ce n'était que mensonge, ayant passé trop de temps avec l'homme, les plus beaux moments de sa vie, pour tourner la page en seulement quelques mois. Le True Love était enfoui au fond d'elle, et rien ne changerait ça, même pas le fait de tomber amoureux de quelqu'un d'autre...c'était les démons de son passé qu'elle avait encore à combattre pour accepter le présent, vivre au jour le jour.
Le geste qu'eut Pacey envers elle la ramena encore à des années auparavant...

Permission de monter à bord ? C'est noté !

C'est avec ce même sourire enfantin qu'elle saisit la main de son ancien amoureux et qu'elle grimpa sur son bateau, après la phrase à prononcer.

_________________
    JOSEPHINE POTTER, dite JOEY
    LE PETIT GENIE DE WORTHINGTON
    Stop to flee ! True Love or Soul Mates ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capeside-revisited.superforum.fr
Pacey Witter
|DAWSON'S CREEK| Le Modo est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 313
Age : 26
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Cuisinier au Civilisation
Lieu de Résidence : Boston, sur un yatch qui n'est pas le mien
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Dim 1 Juin - 18:16

    Le jeune homme avait esquissé un sourire à la remarque de Joey. Elle et Andie avait été les deux seules personnes avec qui il avait finit par être totalement honnête ; pas de cachoteries, de non-dits, et encore moins de mensonges. Car en vérité bien que Pacey passait pour être un garçon disant toujours haut et fort ce qu'il pensait, cette image que l'on pouvait avoir du jeune homme pouvait sembler fausse par certains moments, car si le jeune homme n'avait aucuns problèmes à dire avec honnêteté lorsque quelque chose ne lui plaisait pas, il n'en allait pas de même lorsqu'il s'agissait de s'exprimer sur ce qu'il pensait au fond de lui et sur ce qu'il ressentait ; sans doute avait il peur de passer pour un triple idiot, ou peut-être était-ce autre chose, mais ce qui était sûr c'est que Joey et Andie avait autrefois fait partie des rares personnes à qui Pacey ne pouvait cacher éternellement ce qu'il ressentait. Autrefois ? Oui ... Pacey commençait à voir la réalité en face, bien qu'il se soit réconcilié avec Andie il y avait quelque chose entre eux qui ne serait plus jamais pareil ; quant à Joey ... eh bien Pacey était conscient d'avoir tout gâché entre eux, et bien que les deux jeunes gens semblaient tous deux bornés à un sourire de façade, essayant vainement de recréer une image bancale de ce qu'avait autrefois été leur amitié, Pacey n'était pas dupe et avait toujours ce sentiment en lui que les choses ne ne pourraient plus jamais être pareilles ...

    « Mais tout le monde sait que Andie et toi êtes des filles extraordinaires Wink »

    Adressant un clin d'oeil à la jeune femme, Pacey l'aide donc à grimper sur le pont et garde sa main dans la sienne, une seconde de trop peut-être, avant de reprendre ses esprits et de la lâcher, comme si de rien n'était. C'était sur ce genre de petits détails, de gestes à l'apparence tout à fait anodine que l'on pouvait parfois deviner que malgré le temps qui passait, malgré les autres gens qu'ils rencontraient tous les deux de leur côté, Joey resterait toujours Joey pour Pacey, et cette simple phrase voulait dire bien des choses ...


    [ Post vraiment minable T_T J'té vraiment pas inspirée ... ]

_________________

Fairytales are just Lies to forget that we live in a mad world ...



Dernière édition par Pacey Witter le Mar 10 Juin - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oht-next-generation.heavenforum.com
Josephine Potter
|DAWSON'S CREEK| L'Admin est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 807
Age : 27
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Etudiante à Worthington/Serveuse au Hell's Kitchen
Lieu de Résidence : Chambre Universitaire de Worthington
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Mer 4 Juin - 2:08

[HJ : si c'est super ^^ on reconnait réellement Pacey c'est top !]

Pacey trouvait toujours les mots qu'il fallait. Ce n'était pas étonnant, plus le temps passait, et plus il était qualifié de bourreau des coeurs, ou encore d'homme à femmes, la séduction incarnée ! Cela changeait de l'époque du lycée où il avait eu beaucoup de mal à se faire une réputation à la hauteur des footballers. D'ailleurs il ne l'avait jamais eu. Bien souvent, il était considéré comme un cancre, ou un clown, contraire du sex symbole de base. Joey face à ce petit compliment de Pacey se mit à sourire, avec ce sourire si enfantin qui charmait toute la gente masculine. C'est en reprenant ensuite son sérieux qu'elle continua ses plaisanteries à propos du succès du beau marin...non seulement il avait la réplique, mais en plus il avait la délicatesse d'aider Josephine à grimper sur le bateau, ce n'était pas rien. Et avec un charme...qui ne la rendit pas indifférente.

Quelle galanterie tu m'épates ! Je vois que tu sais y faire avec les femmes. Je comprend d'où vient ton succès maintenant...


La main de Pacey dans la sienne provoqua chez la jeune femme un frisson qui lui parcouru tout le corps, probablement parce que ce geste lui rappela un tas de souvenirs, mais probablement aussi parce que la page avait été tournée trop vite, et donc n'était peut-être pas totalement tournée, bien que les deux jeunes gens étaient sans doute trop aveugles ou trop bornés pour voir la réalité en face. Pour preuve, cela faisait un bon bout de temps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés en tête à tête, même amicalement. Lorsqu'ils se voyaient, on avait comme impression qu'il ne s'était jamais rien passé entre eux. Le couple avait en commun le fait de se voiler la face. Mais pourquoi faisaient-ils cela ? Peut-être pour choisir la facilité, assumer le fait d'être dans deux routes opposées reflétant toute la difficulté d'une relation. Peut-être aussi que comme pour Joey et Dawson, ils avaient besoin d'évoluer chacun de leur côté, de se connaître. Ainsi le brun parfait se sentant imparfait prendrait peut-être conscience de ses différentes qualités. Et sûrement pourrait-il enfin vivre avec Joey une relation hors du commun mais surtout indestructible. Bon, la présence de Dawson dans la vie de Joey n'avait pas non plus était sans conséquences sur le couple, bien qu'ils avaient réussi ensemble à surmonter toutes les épreuves.

Joey eu donc une drôle de sensation lorsque le marin eu sa main dans la sienne, mais bien entendu resta silencieuse, secrètement charmée, troublée même. Elle oublia quelques secondes après ce geste, continuant de se mentir à elle même, probablement de zapper toute cette histoire dans le but de ne plus souffrir, la belle ne pouvant pas être avec ce brun parfait pour le moment...il était sage de ne plus évoquer cette relation pour des milliers de raisons.
Maintenant à bord, ses pensées étaient toujours présentes, mais beaucoup moins en fait. Sa présence ici, en compagnie du marin l'avait quelque part soulager. Elle avait cette impression ressentie pendant ses vacances passées en mer. L'impression que la vie s'était arrêtée, que tout était simple, sans difficulté. Comme transportée dans un autre monde. Elle resta silencieuse pendant quelques secondes, songeant, comme habituellement, avant de reporter son attention sur Pacey, toujours aussi pensive, et de lui faire partager son état d'esprit.

C'est marrant comme tout parait si simple vu d'ici. J'avais oublié la sensation qu'on avait lorsqu'on était en mer. Pas d'Hetson pour nous humilier publiquement, pas de Dawson avec son actrice, pas d'Audrey euphorique, juste l'ocean, le bateau et puis...nous.


Lui dit-elle un peu maladroitement, ce qui provoqua chez elle un glissement de ses cheveux derrière ses oreilles. Déjà par rapport au fait d'évoquer Dawson qui jouait aussi son rôle dans son désarroi du soir, mais aussi pour le "nous" qui fit resurgir de vilains souvenirs...ou bien évoqua une souffrance qui était enfouie bien au fond des jeunes gens.

_________________
    JOSEPHINE POTTER, dite JOEY
    LE PETIT GENIE DE WORTHINGTON
    Stop to flee ! True Love or Soul Mates ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capeside-revisited.superforum.fr
Pacey Witter
|DAWSON'S CREEK| Le Modo est Tyrannique *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 313
Age : 26
Groupe : Dawson's Creek
Métier/Localisation : Cuisinier au Civilisation
Lieu de Résidence : Boston, sur un yatch qui n'est pas le mien
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Relations:
Etat d'Esprit du Moment:
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   Jeu 12 Juin - 19:40

    Joey avait réussi une fois de plus à arracher un sourire sur le visage de notre Pacey. C'était étrange de voir comme la moindre phrase sonnant comme attentionnée de la part de la jeune femme arrivait à rendre à Pacey à chaque fois un peu plus de sa bonne humeur. Oh bien sûr il n'était pas malheureux loin de là, il était enfin débarrassé du lycée et des préjugés qui allaient avec, de son ennuyeuse existence à Capeside, et d'un tas d'autres choses qui faisaient que quitter sa ville natale avait toujours été quelque chose que le jeune homme s'était promis de réaliser ... Mais il semblerait que l'on se rende compte de ce que l'on a perdu seulement après ne plus y avoir accès ... l'innocence de l'adolescence faisait partie de ces choses là. Alors il y avait parfois certains moments où Pacey se disait qu'il avait tort, les années passées à Capeside n'avaient peut-être pas toujours été des plus palpitante, mais tout semblait tellement simple ; il avait quelques amis sur lesquels il pouvait compter, il avait encore son bateau ... et il avait Joey. Toujours le même refrain, toujours les mêmes regrets, mais pourtant il continuait à se voiler la face, et à faire comme si Joey ne lui avait jamais manqué et comme s'il n'avait jamais regretté de l'avoir quitté de cette façon ... Décidément il y avait encore du chemin à faire avant que Pacey ne revoit les choses de façon complètement sereinement

    « J'ai beaucoup appris d'une certaine personne ... »

    Phrase remplie de sous-entendus relativement facile à décrypter pour la jeune femme. En effet le moins que l'on puisse dire c'est que Joey avait réussi à faire changer notre Pacey ; du clown sans réelle envie d'être pris au sérieux et de réussir, Pacey était passé à un jeune homme certes respirant toujours la joie de vivre, mais ayant néanmoins la tête sur les épaules et le désir d'être mieux vu qu'il ne l'était au départ. Et avec Joey il ne s'agissait pas de jouer les grand benêt tout droit sortit d'un vestiaire de foot, aussi le jeune avait-il progressivement appris qu'il pouvait tout aussi bien avoir du succès auprès des femmes sans pour autant ressembler à ce genre de type qui semblaient parfaits en apparence, il lui suffisait simplement de se montrer sympathique.

    Les voilà maintenant tous les deux sur le pont de ce bateau, qui bien qu'il ne ressemblait en rien au True Love offrait cette même sensation de liberté que ressentait un marin lorsqu'il avait la possible occasion de quitter le port pour s'évader quelque part, au large. Bien sûr ce soir encore ce bateau ne quitterait pas les quais de Boston, mais l'idée qu'il le pourrait éventuellement était toujours tentante ... elle faisait brûler en Pacey une sorte d'espoir fou qu'un de ces jours il reprendrait la mer, pour une durée indéterminée à l'avance.


    « J'évite de penser à quel point cela parait simple, tu devrais en faire autant ... sinon tu risque d'être déçu en redescendant sur terre, et du bateau par la même occasion ... »

    Peut-être un peu pessimiste comme réflexion, mais à vrai dire il avait surtout cherché à éviter l'obligation de répondre à ce "nous" qui sonnait comme vraiment maladroit dans la conversation. Et plutôt que de ne pas savoir quoi répondre et de rester sans rien dire, il avait préféré répondre par quelque chose de différent, mais qui n'était pas totalement faux néanmoins ...

_________________

Fairytales are just Lies to forget that we live in a mad world ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oht-next-generation.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie quand tu nous tiens ! [Pacey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déprime quand tu nous tiens...
» Humilité, quand tu nous tiens...
» Ecologie, Ecologie.. quand tu nous tiens...
» Famille quand tu nous tiens
» Obsession quand tu nous tien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Capeside Revisited : Si Boston m'était conté :: • [EASTERN BOSTON] • :: » LE PORT :: Le Bateau de Pacey Witter-
Sauter vers: